Skip to Content

Comment contourner les limitations de quota API du connecteur Google Analytics 4 de Looker Studio ?

Nicolas Belhamri
3 min

Avant de commencer, voici deux formations gratuites en rapport avec la question traitée dans cet article qui pourraient vous intéresser :

Allez, c’est parti ! 🤓

Téléchargez 3 exemples de plan de taggage web GA4/GTM (SaaS, e-commerce, lead generation)
Télécharger

Vous l’avez sans doute remarqué, depuis le 10 novembre 2022, le connecteur natif Google Analytics 4 (GA 4) de Looker Studio est soumis aux quotas de l’API GA4.

Les rapports dépassant ces quotas peuvent désormais afficher l’un des messages d’erreur suivants :

Contourner les limitations du connecteur GA4 de Looker Studio

Ces limitations viennent perturber la visualisation des données issues de ce connecteur…

Dans certains cas, les rapports utilisant ce connecteur deviennent quasiment inutilisables.

En effet, si votre rapport dispose de beaucoup de graphiques / modules de commande par page et / ou qu’il est utilisé très souvent, alors les quotas seront rapidement atteints, et des messages d’erreurs s’afficheront, rendant ainsi impossible l’utilisation du rapport.

Voici la documentation officielle relative aux quotas (si le lien ne fonctionne pas, copiez collez-le dans la barre de recherche de votre navigateur) :

https://developers.google.com/analytics/devguides/reporting/data/v1/quotas

Contourner les limitations du connecteur GA4 de Looker Studio

Le quota le plus facilement atteignable est “principales requêtes simultanées par propriété (10 jetons)”.

Qu’est-ce qu’une requête Looker Studio / GA4 ?

Pour récupérer les données d’un graphique ou d’un module de commande lié à une source de données créée via le connecteur natif GA4, Looker Studio doit faire une ou plusieurs requêtes à l’API GA4. La plupart des graphiques ont besoin de réaliser 2 requêtes à l’API GA4 pour récupérer les données concernées.

Qu’est-ce qu’un jeton ?

Chaque requête, en fonction de sa complexité (nombre de métriques/dimensions, nombre de lignes, filtrage complexe, plage de date longue, etc) consomme un certain nombre de jetons. Google indique que la plupart des requêtes ne facturent que 10 jetons ou moins.

Sauf si les données concernées sont en cache, Looker Studio va réaliser en moyenne 2 requêtes API pour chaque composant impliquant la récupération de données à chaque chargement de page.

Ainsi, une page contenant plus de 5 composants impliquant la récupération de données atteindra presque immédiatement le quota énoncé juste au-dessus.

Et ce n’est qu’un quota parmi d’autres… Le quota “Jetons de base par projet, par propriété et par heure (1250 jetons)” est également facilement atteignable !

Google propose plusieurs options pour limiter les dégâts :

  • Réduire le trafic vers le rapport (notre avis : un reporting / dahsboard est fait pour être utilisé…)
  • Réduire le nombre de graphiques sur chaque page (cela peut très rapidement impacter l’expérience utilisateur négativement)
  • Extraire les données de la source utilisant le connecteur GA4 et utiliser les données extraites (notre avis : les extractions sont limitées à 100 Mo de données, ce qui peut très rapidement être bloquant)
  • Exporter les données GA4 vers BigQuery, et utiliser le connecteur BigQuery pour visualiser les données dans Looker Studio (notre avis : cela engendre quelques coûts et demande un peu de compétences techniques – SQL)
  • Utiliser GA4 360 qui dispose de quotas 5 à 10 fois plus élevés (notre avis : très onéreux)
  • Utiliser un connecteur partenaire (notre avis : onéreux)

Au sein de l’agence data marketing Boryl, nous vous recommandons d’exporter les données GA4 vers BigQuery, et d’utiliser le connecteur natif BigQuery de Looker Studio pour plusieurs raisons. Sans trop rentrer dans le détail, voici les principales :

  • Il existe une connexion simple et native entre GA4 et BigQuery
  • Le fait de passer par BigQuery vous permet de créer des reportings / dashboards plus avancés de par la possibilité de traiter les données en amont avec beaucoup de flexibilité (nettoyage, consolidation et modélisation de l’ensemble de données)
  • Le fait de passer par BigQuery vous permet d’améliorer la vitesse des reportings / dashboards Looker Studio
  • Les coûts sont très faibles (on parle de quelques euros)

On espère tout de même que Google revienne sur ses limitations afin de permettre aux utilisateurs avec des besoins primaires de pouvoir utiliser facilement Looker Studio.

À savoir : Vous pouvez désormais accéder aux jetons consommés par rapport, page et composant afin d’optimiser votre rapport en conséquence. Vous pouvez également accéder à vos différents types de jetons restants ! Pour accéder à ces données, rendez-vous sur un rapport, réalisez un clic droit sur un composant ou une page puis cliquez sur “Google Analytics token usage”.

Un besoin en data marketing ?
Réserver un appel de découverte !

Consultez aussi…

GLOSSAIRE

Recherchez les définitions qui vous manquent !

BUSINESS CASES

Les cas d’étude de nos clients !

BLOG

L’actu data, par BORYL !

Recevez chaque mois des ressources pour garder une longueur d’avance sur les sujets Data Marketing & Analytics !
S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER
Comment contourner les limitations de quota API du connecteur Google Analytics 4 de Looker Studio ?
Back to top
Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque mois des ressources exclusives pour garder une longueur d’avance sur les sujets Data Marketing.